Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 13:16

 

Communiqué de Presse

le 15 juin 2014

La FNAUT dénonce fermement la prolongation de la grève des cheminots

 

La grève déclenchée le mardi 10 juin par les syndicats CGT, Sud Rail, FO et FIRST reste incompréhensible et sa prolongation est inacceptable.

Une grève incompréhensible

Les syndicats s’opposent au projet de réforme ferroviaire. Pourtant :

+ le projet préserve le statut et l’emploi des cheminots ;

+ il rassemble tous les métiers relatifs à l’infrastructure au sein d’un gestionnaire unifié d’infrastructure (GIU) et rapproche ce GIU de la SNCF ;

+ enfin il laisse de côté toute introduction de la concurrence dans le secteur ferroviaire.

Une grève inacceptable

La prolongation de la grève pénalise gravement tous les usagers captifs du train, notamment les jeunes et les salariés précaires.

Elle nuit à l’image du service public ferroviaire et du transport ferroviaire de fret, et compromet leur équilibre financier.

La FNAUT reconnaît le droit de grève mais estime, dans le cas présent, qu’il est exercé de manière manifestement abusive par une minorité de cheminots disposant du pouvoir de bloquer les trains, la poursuite de la grève risquant même de perturber l’accès des lycéens aux épreuves du baccalauréat.

La FNAUT rappelle enfin que ce n’est pas aux syndicats de cheminots, mais aux seules associations d’usagers des transports, d’exprimer le point de vue des voyageurs.

 

Contact presse :

+ Jean Sivardière, président de la FNAUT
+ Jean Lenoir, vice-président de la FNAUT

 

Et si la grève menaçait tout bonnement le rail ???

Partager cet article

Repost 0

commentaires