Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 22:07
En 2006, en moyenne 15 personnes ont utilisé chaque jour le TER Bressuire-Thouars- Saumur. Michelle Carmousse, vice-présidente chargée du dossier, est venue s'informer et sensibiliser.

La vice-présidente de la région Poitou-Charentes chargée du dossier TER, Michelle Carmousse, est venue rencontrer son comité de ligne (1) hier à Bressuire. Il s'agit pour elle de sensibiliser le plus grand nombre possible d'acteurs afin de pérenniser la liaison Bressuire-Thouars-Saumur et surtout d'en augmenter sensiblement la fréquentation. « Au regard du coût du pétrole et des économies réalisées via le transport en commun, le train constitue un transport public d'avenir. Nous venons d'ouvrir le comité de ligne. Aujourd'hui, nous sommes à Bressuire pour nous informer, rencontrer et écouter. Désormais, nous pensons aux années 2008 et 2009 […] ».

La vice-présidente a ainsi rassuré le président du Pays du Bocage, Henri Papin, présent à ses côtés lors de l'exposé. La région Poitou-Charentes souhaite conserver cette ligne malgré l'incertitude qui pèse toujours à Saumur. Le TGV Saumur - Paris devrait être supprimé à la fin de l'année 2008, la région Pays-de-Loire ne souhaitant pas débloquer les fonds nécessaires à son maintien. « Nous devrons alors étudier de nouvelles dessertes jusqu'à Tours », a promis Michelle Carmousse. Parmi les élus ayant fait le déplacement, celle de Jean-Pierre Dufès, maire-délégué de Terves, était rassurante, démontrant l'intérêt du Bocage pour le TER mais celle de Jean Grellier, maire de Cerizay et vice-président à la Région, le fut encore plus. Ce dernier cautionne ainsi la volonté politique de sa présidente, Ségolène Royal : « Mettre le paquet » pour protéger l'environnement.

La difficulté : faire changer les habitudes

Marc Doisneau, le directeur régional SNCF, a donné le bilan chiffré de cette nouvelle ligne mise en place en décembre 2005. Cette ligne Bressuire-Saumur a été fréquentée en moyenne par 15 personnes chaque jour, soit 30.000 billets vendus sur une année. L'offre actuelle est constituée de plus de deux allers-retours par jour (2). « Un résultat relativement modeste, pourtant les efforts de communication ont été importants », a commenté le même directeur régional. « La desserte est bien conçue, mais la vraie difficulté est de faire changer les habitudes, de la voiture au train […] ».
Toujours à propos de chiffres, un autre cadre SNCF les a comparés aux moyennes régionales. « Ils sont au-dessus. Malheureusement, il faut tenir compte du fait que les moyens mis en œuvre sont beaucoup plus importants. Désormais, il existe sur cette ligne beaucoup plus d'offres qu'ailleurs. Si l'on observe la fréquentation sur l'ensemble de l'année 2006, la montée en charge a été assez lente. Celle-ci a décollé au-dessus de la moyenne régionale en septembre-octobre, puis s'est stabilisée. Ce qui nous interroge sur les potentialités encore existantes […] ». Celui-ci a ensuite détaillé la clientèle : 28 % sont constituées de clients se déplaçant vers Paris, 53 % des billets vendus sont purement commerciaux, les abonnements pour scolaires représentant 21 % de ces billets vendus, et 15 % proviennent des agents SNCF eux-mêmes ou leurs ayant-droits. Un dernier chiffre conforme à l'activité cheminote toujours importante sur le Thouarsais.

(1) Le comité de ligne s'appelle aussi comité de bassin ferroviaire. Il est ouvert aux usagers, élus, syndicats, étudiants, et représentants SNCF.
(2) Il existe actuellement 2 allers-retours par jour Bressuire-Saumur complété par un 3e aller-retour le vendredi et 1 aller-retour par jour Thouars-Saumur.

Philippe ENGERBEAU - NR79


Petit à petit le TER sort de l'ombre et le traffic augmente... heureusement la Région (et aussi le département qui finance l'opération) veulent maintenir le TER.
Par contre entendre dire de la part de la SNCF que question communication ils font le maximum.... c'est un peu fort quand on se rapelle que la SNCF a fait planer le doute sur la reconduction du TER !!!

La FNAUT va faire des propositions d'adaptation pour le service 2008. Si vous aussi vous avez des propositions à faire envoyer nous un mail ou ajouter un commentaire.
Repost 0
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 09:36
Le 2 juin 2006, la Région des Pays de la Loire a annoncé le prolongement de la desserte TGV Tours - Saumur pour deux années.

A l'occasion d'une réunion des financeurs du TGV Saumur (Région des Pays de la Loire, Départements de Maine et Loire et des Deux-Sèvres Agglo de Saumur et CCI + SNCF), ceux-ci ont décidé de prolonger cette desserte composée d'un A/R TGV direct Paris-Saumur. Cette décision a été prise compte tenu des difficultés liées à la disponibilité des matériels c'est-à-dire qu'il faudra attendre 2008 avec la livraison de nouveau TER pour avoir une quelconque évolution sur la ligne.

Lire le communiqué de presse de la Région des Pays de la Loire

Une fois de plus, le TER Bressuire-Saumur est la dernière roue du carrosse puisque, comme l'an passé celui-ci est tributaire des Pays de la Loire.

Le projet du comité de bassin des lignes TER du nord Poitou est donc reparti à 0 puisque les TER qui devaient réaliser des liaisons Bressuire - Tours ne sont pas invités sur la ligne Saumur - Tours....

La FNAUT regrette cet état de fait et espère que la coopération qui commence à se mettre en place entre les Régions aboutira  le plus tôt possible dès que du nouveau matériel sera disponible.Espérons que le TER soit maintenu après la décision des Pays de la Loire de prolonger le TGV Saumur jusqu'en 2008....ce qui n'est pas gagné vu le trafic et l'engagement de la SNCF pour le conserver !
Repost 0
29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 10:43

Suite au comité de bassin du 7 mars 2006 à Bressuire, la Région et la SNCF ont présenté les évolutions à l'étude pour le service 2007.

Le TGV direct Paris-Saumur ne devrait plus être reconduit en 2007 par la Région des Pays de la Loire qui ne veut plus payer pour le TGV avec que son rôle est d'organiser les TER. Par conséquent, pour avoir des TGV vers Paris il faut que notre TER se rendent jusqu'à Tours (St Pierre des Corps) ou Angers. C'est la première solution qui a été retenu car c'est la gare qui réduit de manière plus importante le temps de trajet (Paris-Tours : 1h et Paris-Angers : 1h30). Il devrait donc y avoir des TER Bressuire - Tours en 2007.

Il est important de dire que ces évolutions ne seront possibles que si les bressuirais utilisent massivement ce service ce qui permettra le maintien de ces dessertes (ce qui n'est pas acquis pour le moment ).

En ce qui concerne les horaires, après l'analyses des premiers résultats de fréquentation du TER Bressuire-Saumur, il apparait qu'il est fréquenté en majorité pour des trajets avec correspondances à Saumur et très peu pour des trajets locaux. Les évolutions à l'étude pour 2007 vont donc dans ce sens pour améliorer les correspondances à Tours vers plus de destinations. Il y aura ainsi 2 allers/retours Bressuire - Paris avec une seule correspondance à Tours :

  • Bressuire 6h00 > St Pierre des C. 7h30 en TER puis St Pierre des C. 7h47 > Paris 8h45 en TGV ce qui permet d'être à Paris avant 9h au lieu de 9h20 aujourd'hui
  • Paris 12h25 > St Pierre des C. 13h27 en TGV puis St Pierre des C. 13h36 > Bressuire 15h17 en TER
  • Bressuire 16h01 > St Pierre des C. 17h40 en TER puis St Pierre des Corps 17h50 > Paris 18h50 en TGV
  • Paris 18h10 > Tours 19h21 en TGV puis Tours 19h30 > Bressuire 21h10 en TER ce qui permet un retour plus tôt le soir (aujourd'hui le retour est à 21h34)

Enfin, il est à l'étude suite à la proposition de la CGT Cheminot relayée par la FANUT, une liaison estivale (Juillet et aout 2007) le week-end entre Tours et les Sables d'Olonne. Les premières esquisses donnent les horaires suivants :

  • Tours 8h09 > Saumur 9h00 > Thouars 9h30 > Bressuire 9h50 > Les Sables d'Olonne 11h35 le samedi et le dimanche
  • Les Sables d'Olonne 18h23 > Bressuire 20h08 > Thouars 20h30 > Saumur 21h06 > Tours 21h45 le samedi
  • Les Sables d'Olonne 18h15 > Bressuire 20h00 > Thouars 20h22 > Saumur 20h58 > Tours 21h37 le dimanche

Nous vous invitons vivement à réagir sur ces propositions d'horaires afin qu'elles correspondent le mieux aux attentes des usagers. Nous n'hésiterons pas à faire remonter vos informations et vos commentaires lors du prochain comité de bassin.

 

Bressuire - Thouars - Saumur et peut-être Tours pour l'année prochaine avec des trains jusqu'aux Sables d'Olonne l'été... on en rêverait presque

 

Repost 0
6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 11:00

La Région Poitou-Charentes va réunir le comité de bassin des lignes TER du Nord Poitou le 7 mars à Bressuire. Le comité de bassin a été créé en 2002 suite à la régionalisation des TER. Il comprend des usagers, des élus, des cheminots ainsi que la SNCF, RFF (Réseau Ferré de France) et les services de la Région. Ce comité de bassin a en charge les 3 lignes TER du bassin Nord Poitou : Bressuire – Thouars – Saumur, Thouars – Loudun – Chinon et Nantes – Cholet – Bressuire – Parthenay – Poitiers. Pour la première fois depuis 2002, le comité de bassin est réuni à Bressuire à la demande de la FNAUT.

 

Cette réunion du 7 mars sera l’occasion de faire un premier bilan de la mise en service des nouvelles liaisons par TER entre Bressuire et Saumur financées par la Région, le Département et la SNCF. Nous espérons ainsi avoir les résultats de fréquentation et les résultats d’une enquête clientèle réalisée afin de connaître précisément les besoins de transport des personnes. L’équipe commerciale de la SNCF du nord Poitou doit également présenter l’ensemble des actions mises en œuvre pour promouvoir la nouvelle desserte.

 

Ce comité de bassin sera également l’occasion de présenter les évolutions en cours d’étude pour le prochain service de 2007. En effet, le TGV direct Paris – Saumur ne devrait pas être reconduit ce qui devrait permettre de réaliser des liaisons  Bressuire – Tours en TER en correspondance avec tous les TGV à Tours.

Mais la partie n’est pas gagnée pour conserver ce TER ! Chacun doit se sentir concerné et doit utiliser le TER lorsqu’il va à Paris ou ailleurs. C’est en utilisant les services mis en place que l’on permet le maintien des services publics.

Repost 0