Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 22:13

 

nv logo fnaut

Analyse des positions des candidats déclarés :

 

Eva Joly (EELV) :

 

La candidate EELV veut « engager un plan massif d’investissement (4 milliards d’euros par an) dans les transports urbains et interurbains, en privilégiant la proximité à la grande vitesse » et le fret ferroviaire.

Elle s’oppose à la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, « un projet absurde », et à tous les projets autoroutiers, y compris les grands contournements d’agglomérations (Strasbourg).

Elle propose de créer rapidement des services de bus sur une large plage horaire pour relier certaines agglomérations entre elles.

Elle souhaite que la France s'inspire de la Scandinavie en instaurant l'obligation de négociation avant toute grève dans les transports publics.

Constatant que les ménages les plus fragiles sont les plus touchés par la hausse du prix des carburants, elle s’engage à ce que chaque Français bénéficie d’un service public de transport à moins de 10 minutes à pied de chez lui : taxi collectif, covoiturage, transport à la demande, bus, tram... Elle réorientera les subventions de la route vers ces alternatives.

 

Elle s’engage à ce que, d’ici 5 ans, la France produise des voitures consommant moins de 2 litres aux 100 km. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement devra accélérer les efforts de R&D, intensifier les partenariats avec les constructeurs automobiles et renforcer le système du bonus-malus.

Les tarifs de péages autoroutiers sont modulés en fonction des émissions de chaque véhicule. Sur tous les axes routiers, la limite de vitesse sera abaissée.

La niche fiscale sur le diesel sera supprimée en 5 ans (à terme, cette mesure rapporterait 1,5 milliard d’euros par an).

 

Le kérosène sera taxé (1,3milliard d’euros).

Une contribution énergie-climat sera introduite : 50% de son produit sera utilisé pour financer des investissements publics écologiques (transports collectifs, maîtrise de l'énergie). Le reste sera redistribué sous forme de “chèque vert” aux ménages les moins favorisés.

Elle propose une loi foncière pour enrayer l'étalement urbain, garantir la mixité sociale et fonctionnelle des territoires urbains et valoriser les espaces naturels, agricoles et boisés.

Pour ce faire, les politiques du logement et de l’urbanisme ne seront plus menées au niveau de chaque commune mais à l’échelle des agglomérations.

 

images eelv

Partager cet article

Repost 0

commentaires