Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 18:13

Eiffage est choisit par Réseau Ferré de France (RFF) le 18 janvier, comme attributaire pressenti du contrat de partenariat public privé pour la ligne à grande vitesse Bretagne – Pays-de-la-Loire

Le groupe se voit confié la conception, la et l’exploitation de 182 kilomètres de ligne nouvelle sur 25 ans, entre Connerré (est du Mans) et Rennes. Le est financé à 40% par Réseau Ferré de France (RFF), 30% par l’Etat et 30% par les collectivités locales (région Bretagne, départements du Morbihan, des Côtes d’Armor, du Finistère, et d’Ile-et-Vilaine, de Rennes Métropole, du pays de Saint-Malo et de la région Pays-de-la-Loire).
Total prévisionnel : 3,4 milliards d’euros

LGV mans rennes eiffage trace LGV Mans Rennes : ouvrage confié à Eiffage. Début des travaux

Eiffage préfinancera la part de l’Etat et sera remboursé par annuité durant l’exploitation, comme le prévoit le PPP (partenariat public privé).

C’est un soulagement pour le n°3 du BTP français qui traite là son premier grand PPP depuis deux ans et demi.

Le prix aurait pesé pour 40% dans la décision. Les 3,4 milliards sont en ligne avec l’estimation du coût du faite il y a quelques années et qui n’était pas basée sur des études précises.

L’objectif est de signer le contrat de partenariat avant l’été.

L »achèvement des travaux est prévu en 2016. D’ici là, les emplois mobilisés par le sont estimés à près de 10000 Euros par année de travaux, soit un total de 44 000 équivalents temps pleins annuels.

A terme, la Bretagne – Pays-de-la-Loire mettra Rennes à 1 heure 26 de contre plus de 2 heures actuellement.

Effage a inclus dans son un « fonds d’arbitrage carbone », dispositif innovant pour favoriser des solutions moins émettrices de CO2. Un fonds de 6,4 millions d’euros doit permettre, à chaque étape des travaux, de « choisir les solutions les moins carbonées qui sont malheureusement souvent un peu plus chères », a indiqué à l’AFP Valérie David, directrice du développement durable d’Eiffage. C’est une opération expérimentale.

LGV eiffage construction voies ferroviaire LGV Mans Rennes : ouvrage confié à Eiffage. Début des travaux

Olivier Carles, ingénieur spécialiste en bilan carbone qui a collaboré avec Eiffage sur le sujet, souhaite qu’un tel dispositif puisse être généralisé en développant « une approche pragmatique dans différents pans de l’industrie et des marchés publics ».

C’est parti pour 25 ans d’exploitation de l’ouvrage par Eiffage. La future doit permettre de gagner 37 minutes fin 2016. Le est estimé à environ 3,4 milliards d’euros.

Partager cet article

Repost 0
http://projets-architecte-urbanisme.fr/ - dans L'actualité régionale
commenter cet article

commentaires