Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 22:51

 

Et une de plus ! On a appris hier la signature d'une nouvelle commande de trains régionaux par la SNCF. Tramways, tram-trains, trains régionaux, les transports en commun ont le vent en poupe en Europe et en France.

Pour Valenciennes et le Nord - Pas-de-Calais, qui concentre les deux tiers de l'industrie ferroviaire française, c'est l'assurance de quelques années de travail assuré. C'est ici que sont conçus, produits et assemblés une grande partie des rames de métro (Paris, Amsterdam, Istanbul) et des trains des réseaux régionaux.

« On a une visibilité pour les cinq prochaines années au moins », indique Jean-Michel Rémy, directeur des ressources humaines de Bombardier Transport, à Crespin, près de Valenciennes, où travaillent 2 000 salariés. Certains contrats arrivent à terme. D'autres sont déjà dans le tuyau, comme les nouvelles rames à deux niveaux qui circuleront dans le Nord - Pas-de-Calais à partir de 2013. Et le groupe québécois, comme son concurrent français Alstom - implanté lui aussi dans le Valenciennois, à Petite-Forêt - ambitionne de décrocher le contrat du futur TGV.

Concevoir et produire des trains demande un peu plus que d'avoir, enfant, fait joujou avec des modèles réduits. Quoique, « dans le ferroviaire, on est des passionnés, il doit y avoir un peu de frustration du petit train de l'enfance », glisse Jean-Michel Rémy. C'est la particularité de l'industrie ferroviaire dans la région. À la différence de l'automobile, les équipes de conception et de production sont situées dans le même environnement, pas à des centaines de kilomètres de distance. « Nos équipes de conception sont basées ici », avance Sébastien Ridremont, directeur des avant-projets chez Bombardier à Crespin. « Le panel de nos métiers est donc très large », résume Mathilde Brogniart, d'Alstom.

Avec le développement des réseaux de transports en commun, et la pyramide des âges des entreprises industrielles, « il nous faut trouver des experts du ferroviaire », avance Héric Mannusset, de l'Association des industries ferroviaires (AIF), qui réunit une centaine d'entreprises du Nord - Pas-de-Calais et de Picardie.

Chez Alstom, « on a beaucoup recruté ces dernières années, on ralentit un peu le mouvement », explique Mathilde Brogniart, directrice des ressources humaines d'Alstom Petite-Forêt, plutôt spécialisé dans les transports urbains (tram, métro). « Cette année, les recrutements seront plus ciblés, sur des besoins spécifiques », précise Frédéric Ferrand, directeur du site.

Chez Bombardier, en revanche, on recrutera environ 70 cadres pour accompagner le développement des commandes de trains régionaux. « Tous les métiers sont concernés : ingénierie, achats, méthodes... », indique Jean-Michel Rémy. À partir de l'année prochaine, 250 à 300 ouvriers et techniciens devraient s'ajouter à ces recrutements. « Un emploi chez nous, c'est quatre emplois chez les sous-traitants », dit-on chez Bombardier. Environ 10 000 personnes travaillent dans la filière ferroviaire dans le Nord - Pas-de-Calais, ce qui la place au premier rang des régions de France.

AGC.jpg

 

Voilà une piste de travail pour Heuliez, travailler pour l'industrie ferroviaire - en voilà un secteur plein d'avenir !

Partager cet article

Repost 0

commentaires