Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 08:59

LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

La FNAUT demande aux députés de refuser tout assouplissement des règles du permis à points

 

 

La FNAUT dénonce l’attitude irresponsable et démagogique des députés qui veulent faciliter la récupération des points du permis de conduire.

 

La FNAUT rappelle que :


+ toute infraction au Code de la route, même « mineure », peut avoir des conséquences dramatiques, en particulier en milieu urbain ; or les infractions dites « mineures » sont, de loin, les plus nombreuses ;

 

+ en matière de vitesse, l’automobiliste bénéficie déjà d’une marge de tolérance technique de 5% des appareils de mesure ;

 

+ une variation de 1 km/h de la vitesse moyenne entraîne une variation de 4 % le nombre des tués ;

 

+ la perte du permis ne sanctionne pas une infraction unique mais intervient après une succession d’infractions plus ou moins graves commises en un temps limité.


logo

 

L’adoption de la proposition des députés aurait un effet psychologique déplorable : elle provoquerait inévitablement un relâchement du comportement des conducteurs et remettrait en cause les résultats obtenus depuis 2002 et l’objectif fixé l’Etat, soit moins de 3000 tués par an dès 2012.

 

La FNAUT demande donc avec insistance aux députés de suivre les consignes de fermeté données par Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports, et par le chef de l’Etat lui-même, et de refuser tout assouplissement des règles du permis à points.

 

 

Communiqué de Presse de la FNAUT Nationale

 

le 4 octobre 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires