Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 18:10

Qu'il s'agisse de fret ou de voyageurs, l'ADTFTS (1) milite pour que les trains circulent à nouveau entre Niort, Thouars et Saumur. '' Un pari sur l'avenir ''.

Reverra-t-on un jour des trains en gare de Parthenay, aujourd'hui déserte ? L'ADTFTS l'espère. Reverra-t-on un jour des trains en gare de Parthenay, aujourd'hui déserte ? L'ADTFTS l'espère.  - (Photo Archives NR)

L'association pour le développement du transport ferroviaire Thouet-Sèvre niortaise (ADTFTS) tient son assemblée générale ce soir à Parthenay (2). A l'initiative de Pascal Bironneau, conseiller général de Saint-Loup et aujourd'hui vice-président de la structure, voilà quatre ans qu'elle milite pour la réouverture de la ligne ferroviaire Niort-Thouars-Saumur. José Dailly, président depuis un an, explique qu'il ne s'agit pas là d'une utopie, voire d'une lubie. Arguments à l'appui, il assure au contraire que l'on est face à un axe très crédible de développement du territoire, pour les marchandises comme pour les voyageurs :

> F comme fret. « Plusieurs éléments nous font penser que le fret va se développer et que la ligne Niort-Thouars peut y contribuer. D'abord, le port en eau profonde de La Rochelle se développe et augmente son trafic. Il y aura probablement nécessité d'avoir une base arrière ». De plus, « la ville de Niort porte le projet de zone multimodale et a même intégré la réouverture de cette ligne dans son plan local d'urbanisme ». Enfin, « la construction de la future ligne à grande vitesse va nécessiter l'acheminement de gros volumes de ballast ». L'AFDTS opère déjà un lobbying auprès des carriers.

> V comme voyageurs. « Ces dernières années, il y a eu un véritable changement de comportement. De plus en plus de gens laissent leur voiture à la maison. Les lignes de bus mises en place par le Département ont dû être doublées. Si l'on remplit les cars, on doit pouvoir remplir les trains ».

> T comme tourisme. « Nous avons été récemment invités à Montreuil-Bellay par le Pays des vallées d'Anjou, qui nous a montré son intérêt pour la réouverture de cette ligne. Entre le Saumurois, la vallée du Thouet, le Cébron, la beauté des viaducs, il y a un potentiel touristique que peut servir le train ». D'ailleurs, à Thouars sera lancé en 2012 un train touristique à vapeur.

> E comme étude. « La Région a estimé à 80 millions d'euros la réouverture de cette ligne. Nous pensons que c'est largement surestimé. De plus, cette étude s'est bornée aux frontières deux-sévriennes et n'a pas pris en compte d'autres possibilités de développement, notamment vers le Saumurois ».

> C comme collectivités. « Elles sont de plus en plus à l'écoute. La réouverture de cette ligne est un vrai choix politique qui incombe à la Région. Mais les élus locaux et le Département doivent avoir voix au chapitre. Il faut oser ce pari sur l'avenir ».

> S comme signes. « Il y a par-ci par-là des signes d'encouragement dans notre démarche : la ville de Thouars qui a préservé son espace ferroviaire, où vient de s'implanter une société de réparation de wagons ou encore la ligne Poitiers-Chalandray qui vient d'être remise en état ».

nr.parthenay@nrco.fr

(1) Association pour le développement du transport ferroviaire Thouet-Sèvre niortaise. (2) Ce soir à 19 h 30 au cinéma le Foyer, suivie à 20 h 30 d'une diffusion-débat du film « Cheminots » de Luc Joulé et Sébastien Jousse, en présence de Jean-Paul Géhin, sociologue du travail et président de « Filmer le travail ».

à suivre

Voies en moins à la gare de Parthenay

L'AFDTS vient de prendre connaissance de la volonté de la SNCF de réduire le nombre de voies en gare de Parthenay. Elle vient de lui envoyer un courrier dans lequel elle exprime sa désapprobation : « En réduisant le nombre de voies, il y aurait impossibilité de réaliser des croisements de trains, nuisant à une bonne circulation entre Niort et Thouars par Parthenay ». De plus, « des trains de voyageurs ne sont pas autorisés à circuler sur des voies de service réduisant les possibilités de circulation en ce sens ».

Xavier Le Roux

Partager cet article

Repost 0

commentaires