Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

27 mars 2006 1 27 /03 /mars /2006 14:47

«Personne n'anticipait une baisse de quatre points de la CGT», constatait vendredi un syndicaliste cheminot de la SNCF. Au lendemain des élections professionnelles, les résultats du scrutin montrent un tassement du premier syndicat de la SNCF et une remontée de la CFDT, après son effondrement il y a deux ans. La CGT passe de 46,94 % à 43,24 % mais reste de loin le premier syndicat, devant l'Unsa, qui passe de la troisième à la deuxième place, (14,64 % contre 14,06 %) à quasi égalité avec Sud Rail, en troisième position (14,51 % contre 14,72 % en 2004). La CFDT, elle, recueille 10,04 % des voix, contre 7,50 % en 2004 (où l'organisation avait perdu 11%). La CFTC remonte également de la sixième à la cinquième place avec 7,29 % (+ 1,44 %), tandis que FO régresse d'un rang, avec 6,49 % (-0,12% ).

 

Le scrutin de jeudi n'a pas enregistré de «vote jeune» (un tiers des agents sont entrés il y a moins de six ans dans l'entreprise). En revanche, les cheminots semblent avoir sanctionné la CGT qui a rejeté un accord d'intéressement en octobre. Le premier syndicat de la SNCF paye aussi l'échec des grèves de novembre-décembre : «Il y a eu certainement de l'inachevé, de l'incompréhension», confiait vendredi Didier Le Reste de la CGT Cheminots.

 

François Chérèque s'est félicité sur Europe 1 de la progression de la CFDT-cheminots, voyant là « une prime aux syndicats qui s'étaient engagés dans l'accord d'intéressement » auquel « les syndicats majoritaires se sont opposés ». « Ce résultat démontre que la CFDT sait être à l'écoute des cheminots et a ainsi pu construire, négocier et concrétiser son action en phase avec leurs attentes », a souligné le syndicat dans un communiqué. (24 mars)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires