Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons plans

Accueil du site

Nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

 

Bressuire<>Thouars<>Tours : l'actu SNCF

 

Nantes<>Bressuire<>Poitiers Nouveaux TER : cliquez ici

Le guide des transports pour les étudiants : cliquez ici

 

Vous rechercher un horaire    au départ de Bressuire,    cliquez ici

Recherche

FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports
Association d'usagers dont le but est de défendre les usagers des transports publics et de participer à la promotion des trains et des cars.

 Pour être tenu informé des actualités par mail, inscrivez-vous à la lettre d'actualité à gauche de cet écran : rubrique "Vous prévenir"
Pour agir en faveur du transport public et du TER, ou simplement pour nous soutenir, adhérez à la FNAUT ! cliquez ici

Pour nous contacter : bressuire@fnaut-pc.asso.fr

Poitou-Charentes

 

 

logopoitouchbleu

Fédération  Nationale des Associations d'Usagers des Transports
www.fnaut-pc.asso.fr
Association régionale de défense des usagers des transports urbains, inter-urbains, régionaux et inter-régionaux

 

Vous souhaitez adhérer à la FNAUT : cliquez ici

29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 21:50
La France s’apprête à anticiper de deux petites semaines l’ouverture à la concurrence dans le transport de voyageurs.

Alors que le troisième paquet ferroviaire, adopté en 2007, prévoit la libéralisation du transport international au 1er janvier 2010, un texte de loi figurant dans la future loi Borloo post-Grenelle prévoit d’avancer cette ouverture au 13 décembre 2009… Rien d’illogique à cela. La date correspond au changement de service d’hiver.

Reste à la faire valider par les parlementaires. Le projet de loi Borloo, destiné à préparer les suites du Grenelle de l’environnement, est toujours en cours de finalisation. Le gouvernement espère pouvoir la présenter au Parlement avant l’été.



Après la libéralisation du fret ferroviaire, la France s'apprète à découvrir la concurrence dans le trasport ferroviaire de voyageur. Enfin, une chance de voir un exploitant ferroviaire qui aura comme objectif la satisfaction de ses clients !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cétu 02/06/2009 22:46

L'ouverture à la concurrence est une chance pour nos entreprises publiques qui doivent ainsi s'améliorer pour garder leur marché. Ce qui ne peut que profiter aux voyageurs sur la qualité du service voyageur offert.Ce n'est pas le privé qui constitue en soi un danger, mais la recherche du profit à tous prix, en dépit de tout.Cordialement.

michou 07/05/2008 09:10

Non ce n'est pas le discours de la peur. Juste celui d'une réalité bien présente à savoir que tout est fait pour favoriser le privé en faisant croire au public que le privé ce sera mieux dans le meilleur des mondes.Quelques précisions: je ne suis pas syndiqué, je ne l'ai d'ailleurs jamais été, je ne partage pas les orientations actuelles de la SNCF qui sont loin de répondre aux besoins de la population. Je ne partage pas non plus les orientations de certains conseils régionaux qui confondent TER et trains "Grandes Lignes" en oubliant la desserte de la majorité du territoire français sous prétexte de non-rentabilité!Pour revenir au début de mon commentaire: cohabitation public/privé. Oui peut-être à conditions sociales et de sécurité identiques.

Fabrice 07/05/2008 04:37

Bonjour,Tiens, encore et toujours le fameux discours de la peur...on le retrouve malheureusement sur beaucoup de forum ferroviaire. Si ce n'est là que le seul argument sur toute autre forme d'exploitation qu'une forme Publique SNCF, autant jeter aussi un petit coup d'oeil sur ce qui se passe avec les trains de notre exploitant National. Car avant de demonter systematiquement et surtout idéologiquement, il convient d'exercer sa propre ananlyse. Je n'ai jamais pensé, et continu, que les formes d'exploitation ferroviaires privés étaient La solution. Il appartient à chaque EF de sortir le meilleur d'elles même, et avoir le coeur de se remettre constament en question, ce qui manque beaucoup dans l'esprit de notre compagnie Nationale, crispée dans ses peurs, figée dans son idée de la société et de ses clients.Alors cette politique de la peur, on sait malheureusement, vers quels extrèmes elle peut conduire, tant dans le relationnel entre agents des EF, que sur certains "extremistes" qui sevissent et ternissent l'image de tous les cheminots, toutes EF confondues.Le travail de récupération de la principale OS SNCF est elle aussi dictée par la peur de se voir depasser dans cette folle course au sensationnel, par des OS plus radicales ?? En tout état de cause, ces cris sont en contradiction avec la récente lettre de mr Thibault, invitant au partage du dialogue avec les agents des EF privés. Stigmatiser de la sorte notre travail, notre formation qui ne saurait se prévaloir d'être sans repproche, ne peut qu'avoir l'effet totalement inverse.Quant à l'évenement de Montauban, attendons les résultats de cette enquête pour comprendre pourquoi sur un freinage, il n'y eu que les deux locomotives qui furent efficace, alors que quelques gares auparavant, le train freinait normalement.En apparté, circule au sein des EF, l'information que desormais il ne faille plus laisser aucun train sans surveillance, de peur d'actes de malveillance, lors de stationnement prolongés.A manier la peur....Fabrice

Michou 05/05/2008 10:04

Commentaire bizarre pour une association qui, au plan national, défend les transports collectfs publics. Vous sous-entendez bien sûr que la SNCF ne recherche pas la satisfaction de ses clients. C'est peut-être vrai mais c'est justement parce qu'elle est gérée sur le modèle des entreprises privées qu'elle ne rempit plus sa mission première c-à-d celle du service public. L'ouverture au privé du Fret ferroviaire nous prouve de plus en plus que ce n'est pas la bonne solution. Je pense en particulier au dernier incident sur un train de fret privé à Montauban dernièrement sur lequel comme à chaque fois, vous observez un silence assourdissant. C'est bien beau de vouloir gagner de l'argent, encore faut-il le faire en tenant compte des impératifs de sécurité et de légisalation sociale!